« De l’origine du monde » est un projet de théâtre documentaire au long cours (2020-2024) sur la parentalité – les grandes questions qui animent notre recherche sont : c'est quoi, être parent ? comment se représente t-on cette histoire de parentalité aujourd'hui, entre overdose d'injonctions, tabous tenaces, fantasmes persistants, bonheurs & difficultés visiblement partagés ?

 

Et aussi : pourquoi est-ce qu'on continue à se reproduire, aujourd'hui, alors que franchement on pourrait trouver des raisons de dire qu'il ne faudrait peut-être plus ?

 

 

 

 

Une création du Détachement International du Muerto Coco.

 

 

 

Historique du projet :

 

-        Lancement du projet au printemps 2020, création de l’épisode 1 à partir de la paroles des femmes (tournée été 2020)

 

-        2022 : création de l’épisode 2 à partir de la parole des hommes (tournée été 2022)

 

-        2023 : création de l’épisode 3 à partir de la parole des enfants et plus globalement des engendré·e·s (tournée été 2023)

 

-        2024 : collectages complémentaires de témoignages, remise à plat de toute la matière amassée, et création de la forme finale.

 

 

 

Si vous souhaitez participer au projet en apportant une contribution ou un témoignage (sous forme d’entretien, de poème, de lettre, d’enregistrement audio ou vidéo, de morceau de musique…), ou en accueillant une représentation ou une résidence de création chez vous : contactez-nous au 06 25 68 58 92 (Raphaëlle) ou par mail :

 

- muertococo@yahoo.fr, pour la partie témoignages

- prod.muertococo@gmail.com, pour la production / diffusion

 


 

"De l'origine du monde # 2, la parole des hommes"

CRÉATION ÉPHÉMÈRE (AVRIL 2022 -OCTOBRE 2022)

 

Cette année, donc, c'est la parole aux hommes.

Pas pour la binarité homme-femme, non : simplement pour faire entendre les paroles qui ne se livrent pas spontanément, comme nous l'avons remarqué lors de la première fournée de collectages en 2020, où seules des femmes ont répondu spontanément à l'appel à témoignages.

 

Et puis n'oublions pas : en tant qu'individus comme en tant que parents, il y a au final bien plus de points communs entre les hommes et les femmes que de différences.

 

Et de toute façon, la pêche aux témoignages sur ce sujet de la parentalité ne sera jamais exhaustive. Nous le savons bien.

 

 

“Je ne veux pas jeter la pierre à tout ce côté des hommes qui se tait,

parce que je trouve qu’il a aussi une certaine beauté.

Mais c’est pas parce qu’on est un homme qu’on est condamné à se taire et à supporter sa vie ;

ni parce qu’on est une femme qu’on est condamnée à parler tout le temps. 

 

Moi en tant que père, je ne peux pas me taire.”

(extrait du témoignage de L., papa d'une petite fille de 18 mois)

 

 

  Spectacle conçu et joué par Raphaëlle Bouvier, Charlotte Perrin de Boussac.

  Textes : Témoignages récoltés auprès d'une trentaine d'hommes de tous horizons entre 2021 et 2022. Poèmes de Marc Perrin, Rémi Delaunay et de Pierrick Bonjean ; morceau "Télémachie" de Boris Zordan.

  Avec la complicité chorégraphique de Léonardo Montecchia et d'Emma Tricard, mais aussi avec le regard burlesque de Coline Trouvé, l'aide de Benjamin Leven-Kerboul à la création sonore, et de Maxime Potard au jeu d'actrices.

 

Spectacle tout public à partir de 8 ans.

Durée 1h.

Date d'expiration du spectacle sous cette forme : octobre 2022.

 

Le spectacle sous cette 1ère forme aura joué à l'été 2022 :

à la bibliothèque de Lodève (invitées par Résurgence) / sur la place du château de Vogüe et à l'EHPAD de Vallon Pont d'Arc (invitées par Théâtre en Cours) / dans le jardin public de Villeneuvette (34) / à une soirée guinguette du Plancher des Chèvres à Bounas (83) / à la Méandre (Chalon-sur-Saône) / à l'Auberge de la Tour (St Pierre d'Argençon, 05) / à la Férocerie (St Crépin, 05) / sur la place du Champ de Mars à Chomérac (07) / aux Claux (Grane, 26) / dans le jardin des Assorties au Vigan (30) / à la guinguette du Mas de Londres (34) / au Festival d'Aurillac (Cour du monde d'après celui d'hier) / dans le salon de F. sur la Plaine (Marseille) / au Non-Lieu (Marseille) / à l'Itinéraire Bis (Toulouse).

 

 

Captation vidéo de l'épisode 2 :

CLIC

 

 


 

"De l'origine du monde # 1, avec la chatte en chou-fleur"

(pas la peine de faire cette tête-là, tout le monde est passé par là d'une manière ou d'une autre)

CRÉATION ÉPHÉMÈRE (JUIN 2020 -SEPTEMBRE 2022)

En 2020, pendant le Grand Confinement, est né la première étape de ce projet sur la parentalité - et plus globalement à propos de la reproduction humaine.

 

Raphaëlle était enceinte de 3 mois en mars 2020, et elle a confiné tout le printemps avec son amie et collègue de travail Charlotte, elle-même déjà mère de 2 enfants. 

 

De grandes discussions quotidiennes sur ces questions de parentalité en annulation de leurs tournées estivales respectives, elles se sont dit "fuck off, occupons-nous de ce qui nous intéresse là tout de suite, fabriquons un spectacle de circonstance et jouons dans des jardins". 

 

Ce qu'elles ont donc fait, après un grand appel à témoignages lancé sur la parentalité et un spectacle documentaire écrit en 15 jours. Tout ça s'est très bien passé.

 

Sauf que. Ce ne furent quasiment que des femmes qui répondirent à cet appel à témoignages. 

 

Ce 1er spectacle a joué tout l'été 2020, et puis plus du tout, parce qu'il était construit en partie autour du corps enceint de Raphaëlle et qu'au bout d'un moment elle ne l'était plus, enceinte. 

 

Il fut donc décidé à l'automne 2020 de poursuivre la recherche. D'aller chercher les paroles masculines, et plus tard (en 2023) les paroles des enfants.

 

En attendant. "De l'origine du monde, épisode 1".

 

 

"Quelque chose qu’on ne dit pas assez aux futurs parents, c’est qu’un être humain,

À 80 ans, aura déversé sur la terre en moyenne 4876 kg de merde ;

Soit quasiment 5 tonnes."

 

 

 

  Spectacle conçu et joué par Raphaëlle Bouvier, Charlotte Perrin de Boussac (et Solal Bouvier-Simon en guest discret).

   Avec des textes de Yasmine Blum, Charlotte Perrin de Boussac, Raphaëlle Bouvier, et de multiples témoignages de femmes (recueillis par internet, par téléphone, dans des bouquins, des films documentaires – notamment « Tu enfanteras dans la douleur » réalisé par Ovidie).

   Avec la complicité chorégraphique précieuse de Léonardo Montecchia (cie la Mentira).

   Graphisme Servan Dénès.

 

   Durée : 45 minutes.

   Tout public.

   Date d'expiration du spectacle sous cette forme : octobre 2020.

 

 

Le spectacle sous cette 1ère forme aura joué à l'été 2020 :

à la ferme agriculturelle de Surikat Prod (Avignon, 84) / à l'Auberge de la Tour à St Pierre d'Argençon (05) / dans un jardin à Triors (26) / aux Claux à Grane (26) / dans un autre jardin à Sainte Uze (26) / sur une terrasse à Châteauroux-les-Alpes (05) / à côté d'une yourte à Beaumont-en-Diois (26) / à la fête des Jardins partagés de Villeneuvette (34) / à Bounas en soutien au Plancher des Chèvres (83) / dans un jardin à Brignoles (83) / au Couvent Levat à Marseille pour les dimanches de l'Art Attrape (Marseille, 13).

 

Captation vidéo de l'épisode 1 :

CLIC.